TERMIER (H.)


TERMIER (H.)
TERMIER (H.)

Henri TERMIER 1897-1989

D’une famille de médecins et d’universitaires renommés, Henri Termier est né en 1897 à Lyon. Mobilisé à dix-neuf ans, il revient de la guerre comme officier d’artillerie (croix de guerre avec deux citations). Il reprend alors ses études à la faculté de Grenoble et rencontre W. Kilian, C. Jacob, L. Moret, P. Fallot, M. Gignoux, C. Kilian...

Il débute sa carrière universitaire comme assistant à la faculté de Montpellier (1923-1925) dans le laboratoire de M. Thoral où il publie ses premières notes de paléontologie, de pétrographie et ses premiers travaux de cartographie sur la Montagne Noire.

Avec E. Roch et J. Marçais, il devient collaborateur puis géologue permanent du Service géologique du Maroc (1925-1940).

C’est à cette époque qu’il entreprend, sous l’autorité de P. Despujols, directeur du service, I’étude géologique régionale du Maroc central et du Moyen Atlas septentrional. Il soutient, en 1936, une thèse sur cette région de près de 20 000 km2; deux cartes à 1: 200 000 paraîtront ultérieurement. Poursuivant ses travaux au Maroc sur des thèmes plus variés (pétrologie, métallogénie), il devient chef du service géologique (1940-1945), lequel se voit reconnu enfin comme service autonome de la direction des Mines. Au départ, avec ses seize géologues répartis en trois sections (carte géologique, hydrogéologie et gites minéraux), cet organisme a une double vocation: la recherche appliquée et la recherche fondamentale. Sous l’impulsion d’Henri Termier, de nombreux géologues présentent alors une thèse de doctorat d’État.

À cette époque de sa vie survient un événement heureux: il rencontre Geneviève Delpey qu’il épousera en 1942. Désormais, son œuvre scientifique et celle de son épouse sont confondues, chacun conservant sa personnalité tout en étant très complémentaire de l’autre. En organisant et en développant le service géologique, il entreprend l’étude du massif granitodioritique du Tichka (Haut Atlas. Henri – nommé professeur à la faculté des sciences d’Alger de 1945 à 1955 – et Geneviève Termier continuent inlassablement leurs études sur le terrain (Maroc, Algérie, Tunisie) et entreprennent la rédaction d’un traité de géologie en plusieurs tomes.

En 1955, il devient professeur de géologie (paléontologie stratigraphique) à la Sorbonne, puis titulaire de la chaire de géologie générale en 1961. Grâce à ses efforts, un enseignement de géologie structurale est créé. Son allant après sa retraite ne faiblit pas, et il aborde les sujets les plus divers. Au total, près de 450 notes et ouvrages furent publiés, témoignant d’une activité scientifique hors du commun.

Lors de ses multiples voyages, par ses nombreux contacts avec ses collègues français et étrangers, par son enseignement à Rabat, à Alger et à Paris, par ses responsabilités au Service géologique du Maroc, une somme incomparable de données, d’observations, de réflexions fut constituée par Henri Termier. Cela l’amena à écrire de nombreux ouvrages concernant la paléontologie, la paléoécologie et l’évolution, la stratigraphie, la paléogéographie et l’histoire de la Terre, la pétrologie et la géologie structurale.

Il s’est toujours attaché à lier l’histoire de la biosphère à l’évolution des organismes, aux changements paléogéographiques de notre planète et à ses divers cycles: cycles orogéniques ou «drames», cycles géochimiques dont les étapes constituent le pantocycle. De nombreuses cartes paléogéographiques furent esquissées et publiées. Mais il gardait au cœur son massif du Tichka: amoureux de ses montagnes, de ses paysages et de ses habitants, Henri Termier fut le premier à faire valoir l’intérêt géologique de ce grand complexe granito-dioritique qui attire à présent plusieurs écoles allemandes, belges, américaines et françaises. Il lui consacrera ses derniers efforts, laissant inachevé un volumineux travail de synthèse.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • TERMIER (P.) — TERMIER PIERRE (1859 1930) Géologue français. Sorti major de Polytechnique, Pierre Termier entre en 1883 à l’École des mines comme élève ingénieur. Là, il se passionne pour la géologie et l’histoire des transformations de la Terre. Il se rattache …   Encyclopédie Universelle

  • Termier —   [tɛr mje], Pierre, französischer Geologe, * Lyon 3. 7. 1859, ✝ Grenoble 23. 10. 1930; ab 1911 Direktor des Service de la carte géologique in Paris. Termier übertrug 1903 die für die Westalpen aufgestellte Deckentheorie auf die Ostalpen und… …   Universal-Lexikon

  • Termier — Pierre Marie Termier (* 3. Juli 1859 in Lyon; † 23. Oktober 1930 in Grenoble) war ein französischer Geologe. In Lyon im Departement Rhône als Sohn des Joseph François Termier und der Jeanne Mollard geboren, schrieb er sich im Alter von 18 Jahren… …   Deutsch Wikipedia

  • Termier — nm fossé limite Argonne …   Glossaire des noms topographiques en France

  • Termier Pierre — Pierre Termier Pierre Termier, né à Lyon le 3 juillet 1859 et mort à Grenoble en 1930, est un géologue français. Spécialiste de la tectonique et de la synthèse structurale des Alpes, il a étudié les mouvements tangentiels chaîne. Biographie Il… …   Wikipédia en Français

  • Termier pierre — Pierre Termier Pierre Termier, né à Lyon le 3 juillet 1859 et mort à Grenoble en 1930, est un géologue français. Spécialiste de la tectonique et de la synthèse structurale des Alpes, il a étudié les mouvements tangentiels chaîne. Biographie Il… …   Wikipédia en Français

  • Termier, Henri-François-Émile — ▪ French geologist born Dec. 13, 1897, Lyon, France died Aug. 12, 1989, Gif sur Yvette, France       French geologist known for his studies of the stratigraphy (study of stratified rocks) and paleontology of North Africa and France.       Termier …   Universalium

  • Termier, Pierre-Marie — ▪ French geologist born July 3, 1859, Lyons, Fr. died Oct. 23, 1930, Grenoble       geologist known for his studies of the Eastern Alps. Termier was a professor at the École des Mines de Saint Étienne from 1885 until 1894, when he became a… …   Universalium

  • ТЕРМЬÉ (Termier) Пьер Мари — (Termier) Пьер Мари (1859–1930), франц. геолог, ин. ч. к. АН СССР (1925). Тр. по тектонике и метаморфизму горных пород. Автор фундам. сводки по интрузивным породам Средиземноморья. Открыл и описал несколько минералов …   Биографический словарь

  • Pierre Termier — Naissance 3 juillet 1859 Lyon, Rhône …   Wikipédia en Français